info@erablierepurenature.com
info@erablierepurenature.com

Le sirop d’érable,
une véritable passion

Pour Sylvain Ouellet, le sirop d’érable c’est plus qu’un liquide doré et sucré fabriqué tous les printemps, c’est une véritable histoire d’amour! Ce n’est donc pas étonnant que cet entrepreneur se soit lancé dans l’exploitation d’une érablière avec son frère Simon.

C’est dans la région du Bas-Saint-Laurent que les deux Montréalais ont choisi d’investir dans une érablière, pour revenir là où leur famille a ses racines. Ils ont acquis une érablière d’un producteur de sirop d’érable prêt à prendre sa retraite et qui n’avait pas de relève familiale. Ainsi, les frères Ouellet ont pu bénéficier de l’expertise de l’ancien propriétaire pour apprendre les secrets d’un sirop d’érable réussi.

Ainsi, depuis 2017, Sylvain Ouellet prend une pause dans son entreprise pour vivre pleinement sa passion et produire un sirop d’érable de qualité qu’il est fier de faire découvrir.

Voir les produits

La petite histoire du sirop d’érable

Mais qui donc a eu la brillante idée un jour de faire bouillir la sève de l’érable pour en faire du sirop?

Une légende raconte qu’il y a fort longtemps, par un matin froid, un chef iroquois nommé Woksis partait pour la chasse. La veille, il avait planté son tomahawk dans un érable, y laissant une entaille profonde. Il n’y prêta pas attention et partit chasser. Par le plus grand des hasards, un récipient en écorce de bouleau était posé au pied de l’arbre. La sève de l’érable qui s’écoulait de l’entaille tomba donc dans ce récipient. Le lendemain matin, puisque la sève ressemblait à de l’eau, la femme de Woksis s’en servit pour faire un ragoût de gibier qui mijota tout l’après-midi. Ragoût qui plut à son mari par son goût sucré. Voilà qu’on venait de découvrir l’eau qui donne un goût de sucre!

Il existe d’autres versions de cette légende. Découvrez-les en suivant ce lien :

légendes sirop d’érable